Coton biologique, GOTS, Max Havelaar, Agrocel, Helvetas (page 1)

Labels et certifications concernés par les articles présents sur ce site (suite)

Oeko Tex, Reach Conform, Fair Wear, Co2 index, Co2 neutral, PET recyclé

Oeko Tex OEKO TEX Standard 100 Textiles : contrôle de substances indésirables

Oeko-Tex Standard 100 est un système de contrôle et de certification international uniforme pour les produits textiles à tous les stades de fabrication. Cette norme n'est pas obligatoire, elle correspond à une démarche volontariste de la part du fabricant.

Ce label indique que le modèle est conforme aux critères d'Oeko-Tex® Standard 100.

Les contrôles en matière de substances nocives comprennent les substances interdites par la loi et réglementées, les produits chimiques connus pour être nuisibles pour la santé ainsi que les paramètres pour la prévention de la santé.

L'Oeko-Tex® Standard 100 a été présenté pour la première fois à la branche textile et habillement en 1992 à l'occasion du salon Interstoff. Parmi les premières entreprises détentrices du certificat Oeko-Tex® il y avait des fabricants de textiles originaires d'Allemagne, d'Autriche et de Suisse.

En savoir plus sur le site d’Oeko Tex : https://www.oeko-tex.com/fr/business/certifications_and_services/ots_100/ots_100_start.xhtml

Reach conform Reach Conform : législation européenne sur les produits chimiques / Système d'enregistrement

REACH : Registration, Evaluation, Authorization and restriction of CHemicals
REACH CONFORM est un label de conformité à la législation européenne sur les produits chimiques.

Entré en vigueur en juin 2007, REACH est un système intégré d’enregistrement, d’évaluation, d’autorisation et de restriction en matière de produits chimiques. Depuis cette date, tous les produits vendus sur le marché européen doivent être fabriqués conformément aux normes REACH. L’objectif de l’ordonnance REACH est de réagir de manière rapide et globale lorsque des substances nocives sont connues et d’améliorer la protection de la santé humaine ainsi que la protection de l’environnement

Les helpdesks nationaux de REACH et les services de santé des pays respectifs fournissent des informations complémentaires.

Plus d’information :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Enregistrement,_%C3%A9valuation_et_autorisation_des_produits_chimiques

https://echa.europa.eu/regulations/reach

Fiarwear Fiar wearFair Wear Foundation (FWF) : le contrôle de l'amélioration des conditions de travail

Fair Wear Foundation (FWF) est une initiative européenne multipartenaires qui vérifie l'amélioration des conditions de travail des chaînes de production de l'industrie textile. Elle contrôle également l'application des codes de conduite de ses entreprises membres.

Les entreprises membres s'engagent à respecter les standards internationaux de travail suivants :

* Travail librement choisi,

* Absence de discrimination au travail,

* Interdiction du travail des enfants,

* Liberté d'association et droit aux négociations collectives,

* Salaire permettant de subvenir aux besoins élémentaires d'une famille moyenne selon les normes locales,

* Pas de durée excessive du travail,

* Conditions de travail respectueuses de la sécurité et de la santé des travailleurs,

* Contrat de travail.

En 2006 en Suisse, Switcher fut la première société à intégrer FWF.

En savoir plus sur le site de Fair Wear : www.fairwear.org

Co2 index Co2 index, et Co2 neutral Co2 neutral

Le principe de neutralité carbone renvoie aux pratiques de « compensation carbone » consistant à compenser les émissions de gaz à effet de serre dans l'atmosphère.

Concrètement il s’agit de mettre en place un système de mesure de l’impact de la fabrication d’un produit (ou autres procédés) en tenant compte de toutes les étapes de son élaboration. Un « index » CO2 est ainsi déterminé. Cet index permet dans un premier temps de prendre conscience de l’impact de ce procédé sur l’environnement et de mesurer la maitrise de l'impact en amont.

Dans un second temps, cet index permet de mettre en place un système de compensation proportionnel à cet impact négatif.

En ce qui concerne un vêtement de la marque Switcher, cet index donne le poids en kg des rejets de dioxyde de carbone (CO2) et autres gaz à effet de serre générés depuis les matières premières jusqu'à la distribution du vêtement dans les points de vente. Par comparaison, 1 kg de CO2 équivaut à sept kilomètres dans une petite voiture ou six kilomètres en avion de ligne. La mention «neutral» indique que ce produit a été compensé par Switcher auprès de l’ONG Myclimate.

« Le changement de climat ne souffre aucun délai ! »

C'est pourquoi Switcher avait mis en place la neutralisation pour le climat d'au moins une partie de ses produits et avait lancé, dès mars 2007, 14 produits neutres pour le climat.

"Partant du constat qu’il est possible, en se basant sur l'expérience, d'évaluer approximativement combien coûte notamment la réduction d'une tonne de CO2 : un projet qui engendre une réduction annuelle d'une tonne de CO2 reçoit aujourd'hui, dans le commerce international du climat, quelque CHF 25.-, à condition de prouver qu'il s'agit d'un projet durable profitant aussi à la population locale. Avec la vente d'un demi million de t-shirts, on pourrait financer des projets de protection du climat à l'étranger, projets qui permettraient de réduire les quelque 2700 tonnes de CO2 engendrées lors de la production ».

Myclimate En savoir plus sur : http://www.myclimate.org/fr/projets-de-protection-climatique/

carbon

Carbon Label

L'empreinte carbone d'un produit est la quantité totale de CO2 et autres gaz à effet de serre émis lors de la production de ce produit, de sa distribution, de son utilisation et élimination. Les gaz à effet de serre (Greenhouse gases, GHGs) sont ainsi appelés car ils emprisonnent la chaleur dans la couche atmosphérique de la terre, maintenant la chaleur de la planète. Les principaux gaz sont le dioxyde de carbone (CO2), le méthane et l'oxyde d'azote.

Dès janvier 2008, Continental Clothing Co. A procédé au calcul de l'empreinte carbone de ses produits textiles et à l’inscription sur les étiquettes de la réduction de l'émission de carbone. En mars 2009, Continental Clothing Co. a lancé le premier label mondial de la réduction de carbone dans le domaine de la vente au détail des vêtements de mode, notamment avec sa marque EarthPositive.  L'empreinte carbone a été calculée selon la méthodologie BSI PAS2050, et certifiée par le Carbon Trust.

Ce fut l'aboutissement de deux années de travail avec le Carbon Trust pour développer une méthodologie permettant d'évaluer l'empreinte carbone d'un coton, depuis sa cueillette dans le champ jusqu'à la fin de vie du produit fini, son élimination, en passant par sa manufacture, la sérigraphie, la distribution au point de vente et son utilisation par le consommateur.


PET Polyester issu du recyclage de bouteilles en PET

Le label Recycled-PET signifie que la majeure partie du polyester utilisé provient du recyclage de bouteilles en PET.Pour information, 15 bouteilles en PET (1.5 l) sont nécessaires pour la confection d'une veste.

Les bouteilles en plastique mettent plusieurs siècles à se dégrader d'où l'importance de les recycler.

En savoir plus sur le PET : Wikipedia

Global Recycle Standard

Global Recycle Standard (GRS)

Le Global Recycle Standard est une norme internationale, volontaire, un standard pour les produits finis qui définit les critères pour la certification des contenus recyclés, la chaîne de traçabilité, les pratiques sociales et environnementales ainsi que les restrictions chimiques.

La GRS est destiné à répondre aux besoins des entreprises qui cherchent à contrôler le contenu recyclé de leurs produits (les produits finis et intermédiaires) et vérifier que les méthodes et pratiques sociales, environnementales et chimiques déployées pour la production de leur produits sont toutes responsables.

Les objectifs de la GRS sont de définir les exigences pour assurer la revendication de contenu exactes et de bonnes conditions de travail. Il permet de certifier également que les impacts sur l’environnement et les impacts chimiques sont minimisés.

Le GRS traite les flux de produits au sein et entre les entreprises, couvre la fabrication, le stockage, la manutention et l'expédition. Le GRS s’applique à la chaîne d'approvisionnement, y compris aux propriétaires et jusqu'au vendeur final lors de la dernière transaction B2B.

La norme Global Recycle Standard (GRS) a été initialement développée par le Control Union Certifications (CU) en 2008 et la propriété a été adoptée par le Textile Exchange le 1er Janvier 2011. Textile Exchange a lancé une mise à jour de la norme au début de l’année 2012 avec pour objectif de faire de cette norme l’une des plus solides du marché et d'y inclure de nouvelles exigences en matière de produits chimiques. Un International Working Group (GTI), groupe de travail international sur les organismes de certification a été développé pour réviser la norme. Les membres du GTI étaient et sont composés des Control Union Certifications, ICEA, l'OMI, Intertek, et SCS Global Services. Un groupe d'intervenants plus large, y compris les détaillants, les marques, les fournisseurs, et d'autres membres de l'industrie ont ensuite examiné la norme pour s’assurer qu'elle soit un outil pertinent et utile pour l'industrie.

La dernière version de cette norme date du 5 août 2014. La version 3 de la GRS remplace toutes les autres versions de la Global Recycle Standard. Les détails de la transition et des changements majeurs depuis la version 2.1 peuvent se trouver dans le document TE GRS Version 3 Transition. La norme GRS est valable un an et est sujette à des mises à jour annuelles.

Les produits Continental Clothing Co. affichant le logo GRS sont certifiés de cette norme par le Control Union Certifications, licence CU 828 402.

© Wonderful Monde - Ethic Attitude

remonter